Quoi faire lorsque vous vivez une crise de panique!

Saviez-vous qu’il est possible de contrôler votre niveau d’anxiété par diverses techniques de respiration telle que la respiration abdominale et l’expiration saccadée ainsi que par l’autohypnose. Par contre, si vous n’avez pu réagir à temps pour le diminuer, ce dernier continue à augmenter et peut mener à la crise de panique.

Que se passe-t-il lors d’une attaque de panique?

Pendant une attaque de panique, votre respiration est anormalement profonde ou trop rapide et entraîne une perte anormale de gaz carbonique dans le sang. Ce phénomène peut alors provoquer l’hyperventilation de nature anxieuse. Cette hyperventilation déclenche des symptômes physiques appréhendés, entre autre, une impression de manquer d’air et d’étouffer. Vous êtes alors porté à respirer rapidement ou plus profondément, ce qui les aggrave : lorsqu’il y a hyperventilation, il y a un trop grand apport d’oxygène nécessaire pour vos besoins corporels. Le déséquilibre entre la quantité trop grande d’oxygène et la perte de gaz carbonique entraîne ces troubles. Afin de rétablir l’équilibre entre ces deux éléments, vous devez respirer dans un sac de papier.


Manière de procéder :

• Procurez-vous un sac de papier moyen, ouvrez- le et placez-le de façon à recouvrir votre nez, votre bouche ainsi que la partie adjacente des joues.

• Appliquez le sac sur votre visage de façon à ne laisser entrer ni sortir d’air.

• Pincez ensuite votre nez en appuyant sur votre sac avec vos deux index de façon à respirer par la bouche.

• Inspirez et expirez par la bouche pendant trois ou quatre minutes.

Au début, votre sac gonflera et dégonflera peut-être très rapidement, mais au fur et à mesure que la crise passera, vous constaterez que votre respiration reprend son rythme normal. C’est que la crise est alors résorbée.
Si vous n’avez pas de sac sous la main, vous pouvez appliquer la même formule en respirant par la bouche dans vos deux mains, un col roulé, un foulard, etc…

Lorsque la crise est passée, reposez- vous. Les attaques de panique sont épuisantes. Rappelez-vous toutefois qu’elles ne sont ni dangereuses, ni mortelles, et qu’on ne perd pas la tête parce qu’on a de telles attaques.


À retenir :

• Tout d’abord, il est important de savoir que pour qu’il y ait une attaque de panique, au moins quatre
symptômes différents doivent apparaître pendant une crise. Les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre.

• Ayez toujours un sac de papier à votre portée soit dans votre bourse, dans vos poches, dans l’auto, etc…

• Apprenez cette technique de respiration au moment où vous vous sentez calme, puis enseignez-la à vos proches
pour qu’ils puissent vous aider en cas de besoin.

• Comme les malaises présentés précédemment peuvent être symptomatiques d’une ou d’autres maladies, nous
vous conseillons fortement de consulter votre médecin avant de conclure à un problème d’anxiété.
L’autohypnose peut s’avérer un traitement très efficace dans le processus de gestion de l’anxiété. L’hypnose permet de calmer le corps et l’esprit et d’entrer en contact avec ses ressources intérieures. En reprogrammant votre subconscient, vous devenez plus calme et éliminez le stress mental, vos idées sont alors plus claires.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 réflexions au sujet de « Quoi faire lorsque vous vivez une crise de panique! »

  1. Bonjour Mme Reys
    Je suis médicamentée difficile pour moi j’ai tout essayé. Ce qui m’a fait du bien c’était d’aller en hypnose je me suis débarassé pendant mais c’est revenu très difficile a vivre car c’est vraiment journalier . On dirait que j’ai plus le goût d’essayer
    Merci de me lire Carole

    • Bonjour Carole,
      Parfois, il est nécessaire d’avoir plusieurs consultations avec un hypnothérapeute et même dans certains cas la collaboration d’un psychothérapeute est souhaitable. Je vous suggère d’aller à nouveau consulter c’est peut-être une nouvelle étape qui se présente à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *